las palabras andantes

2009, peinture sur toile (86,5 x 99,5 cm)
Photo: ©Aurélien Mole / Galerie Alain Gutharc, exposition "sismographies", 8 septembre - 13 octobre 2012

Œuvre réalisée à Ahmedabad (Inde) en collaboration avec la famille Chitara, dont le métier consiste à interpréter graphiquement des histoires, en prolongeant une tradition connue sous le nom de « Mata-Ni-Pachedi ». Une peinture a été ainsi créée à partir des traductions successives d’une histoire que j’avais d’abord entendue en espagnol, puis racontée en anglais à un collaborateur qui l’a traduite à son tour au gujarati, la langue parlée par la famille d’artisans. Ces derniers ont enfin transposé / adapté le récit en images encadrées par des légendes.
Le récit évoque une histoire ayant vraiment eu lieu en Amérique du Sud, pendant les dictatures des années 1970. Le projet « las palabras andantes » (« les paroles errantes ») a consisté à faire voyager cette histoire en la racontant dans différentes langues, sans nommer le pays ou le moment historique pour faciliter la libre projection d’une histoire finalement universelle.