cartographies 2. il y souffle un vent terrible

2015, vidéo HD (3 min 10), son

Je récite le poème « Je suis né troué », un autre extrait du recueil Ecuador (1929) d’Henri Michaux jusqu’à en perdre le souffle. Je tente de parvenir au bout des strophes sans reprendre la respiration tout en expirant la fumée d’un cigarette, et je recommence après chaque strophe. Au montage, les prises de vue de ses six tentatives successives ont été assemblées, de sorte que l’image du profile se dédouble, se multiplie, et les voix se recouvrent pour former un canon à six voix.