présent imparfait

2009, moulage en argile, encre sur papier

Devant le 16 rue de la Croix-Faubin, à Paris, cinq pierres en granit encastrées dans le sol sont les anciens socles de l’échafaud d’une guillotine. J’ai pris l’empreinte d’une de ces pierres avec de l’argile. La poussière de la rue et ses impuretés « dessinent » sur le moulage la forme du socle. L’argile n’ayant pas été cuite, le moulage se fissure en se séchant, et redeviendra poussière avec le temps. Le dessin reproduit ces fissures du moulage.