vent d’est

2011, intervention dans l’espace public, encre sur feuillage /

Lors d’un séjour de travail au village de Fiac, j’ai tamponné sur les feuilles des arbres entourant l’église une phrase écrite en caractères grecs : « Υπάρχει Λόγος » (« il y a des raisons »). Cette phrase avait été reprise par des manifestants à Athènes, en 2008, lors des premiers mouvements sociaux contre les politiques d’austérité. Les arbres porteront ces mots sur eux pendant quelques mois, puis les feuilles tomberont à l’automne et seront disséminées par le vent.